• Swiss Youth for Climate

Reprise de la longue route vers les objectifs de Paris


Chaque journée passée à la COP est là pour nous rappeler que malgré l’ambition affichée de l’Accord de Paris négocié l’année dernière de limiter le réchauffement climatique à « bien en-dessous de 2°C », la tâche est immense et les premiers efforts effectués, bien qu’encourageants, s’annoncent insuffisants pour atteindre cet objectif.

Ce lundi a par exemple été présenté le Global Carbon Budget 2016, une évaluation des émissions de gaz à effet de serre sur l’année écoulée et de leurs concentrations dans l’atmosphère. Malheureusement, il confirme que ces dernières ont excédé 400 parties par million au long de toute l’année écoulée, un cap symbolique qui n’avait pas été franchi lors du dernier million d’années. Le rapport pointe aussi des raisons d’espérer : en effet, les émissions mondiales dues à la consommation d’énergies fossiles et à l’industrie n’ont que peu augmenté en 2016, après avoir stagné en 2015. Ces récentes tendances nous éloignent des pires scénarios du GIEC, mais ne nous mettent pas encore sur une trajectoire compatible avec les objectifs de réduction affichés par les pays, et encore moins avec ceux de l’Accord de Paris.

Le succès de celui-ci dépend du maintien de la dynamique vertueuse qu’il a lancée, qui a débouché notamment sur les accords des mois derniers prévoyant la suppression des gaz hydrofluorocarbonés et la réduction des émissions de l’aviation civile. Cette dynamique reste néanmoins bien fragile, ce qui explique les soubresauts qui ont agité les négociations après l’élection du climato-sceptique Donald Trump à la tête de la Maison Blanche. Celles-ci vivent maintenant dans l’expectative d’un possible retrait du deuxième plus gros émetteur de gaz à effet de serre de l’Accord de Paris. Cependant, le plus gros émetteur, la Chine, a d’ores et déjà annoncé que cela n’affecterait pas leurs propres efforts de réduction et qu’il seraient suivis dans cette voie par de nombreux autres pays en développement.

La volonté de limiter le changement climatique persiste donc, mais comme le rappelait un membre de la délégation française cet après-midi, il est désormais nécessaire de réfléchir à la transcription des objectifs de réduction annoncés par les pays en actions concrètes.

Source de l'image : http://www.globalcarbonproject.org/carbonbudget/16/infographics.htm

0 views

© 2019 Swiss Youth for Climate. Background Matterhorn Photo by: Patricia Cottier ©

  • Facebook Social Icon
  • Twitter
  • Instagram